21 août 2018

Le lange: le “couteau-suisse” des mamans


Milinane propose des langes de grande taille en mousseline de coton ultra douce.

Tel un couteau-suisse le lange nous offre une multitude d’alternative qui, parfois, dépasse de loin ses fonctions premières. Avec un peu d’imagination et une touche de désespoir, le lange devient alors l’objet fétiche et salvateur des mamans.

Le lange: un réflexe naturel

Avant tout, le lange c’est un peu comme un réflexe naturel chez nous les mamans. Dès la naissance de bébé, et je ne sais pas comment, nous adoptons le lange un peu comme s’il était une extension de notre main. Il est au contact de la peau de bébé comme une caresse, il essuie les petits débordements gastronomiques, il nous protège des ces derniers également. Mais c’est aussi pour emmailloter notre bébé de toute urgence que le lange fait l’affaire. Dépourvue de ma couverture d’emmaillotage, c’est en improvisant une étreinte douce et solide à la fois que notre petit trésor a su s’apaiser et s’endormir.

Quand tu oublis les 3/4 de ta valise

C’est aussi en expérimentant un oubli massif de choses indispensables que le lange devient le super héros de notre week-end détente. A destination, c’est en ouvrant ma valise que je me rends compte avoir oublié à peu près tout. Ou peut-être ai-je cru qu’il allait faire -10°C en plein mois de juillet ?? Je ne vois que des vêtements trop chauds, pas de couverture de change de voyage ni de pyjama. Seule ma pile de langes que je ne quitte jamais me fais les yeux doux. Ils se transformeront en draps provisoires, en bavoirs et en culottes d’appoint le temps du séjour. OUF !

 

Quand tu n’as plus d’espoir!

Alors là je vous parle de scènes de vie que l’on ne souhaite plus revivre mais que l’on a toutes connues (enfin je crois). Celle de l’enfant malade dont l’étanchéité est mise à mal… La pile de linge propre s’épuise, le lit se refait une beauté toutes les 2 heures, la fatigue (morale) se fait sentir. C’est à ce moment que le lange devient précieux. Étendre le carré de mousseline de coton douce sur l’oreiller et/ou sur le matelas nous donne un peu de répit. Ou encore, à l’occasion d’un voyage en avion ou notre cher enfant se doit de rester sur nos genoux le temps du vol : une éternité. Notre asticot bouge, mange et râle. Il a chaud et nous aussi par la même occasion. Le lange sur nos genoux et entre bébé et soi-même tempère les échanges de chaleurs et nous évite de ressembler au tapis de voiture ravagé (chips et miettes de chocolat cachés dans les plis de notre jupe) de notre chéri après un AIX-LILLE…

Je vous le dis : Le lange c’est notre couteau suisse !!

Belle semaine.
– M –

 

PS: Découvrez tous nos langes et leur format XXL supers pratiques!